Fragmentation des données

prise en charge de Hero Banner

Qu’est-ce que la fragmentation des données ?

Il est aujourd’hui largement reconnu que les données sont une ressource précieuse, mais la plupart des entreprises ne les traitent toujours pas ainsi.

Celles-ci considèrent plutôt que les données posent des problèmes, notamment des coûts de stockage élevés, une gestion complexe, des risques de conformité croissants, et représentent un facteur de démotivation pour les équipes informatiques. La fragmentation des données est l’une des principales raisons de ce phénomène.

La définition de la fragmentation des données laisse entrevoir la frustration : les données sont réparties sur différents systèmes et emplacements, ce qui empêche les entreprises d’en tirer pleinement parti.

La capacité de calcul n’est pas utilisée de manière efficace lorsque les données sont dispersées dans de nombreux silos différents (dans des clouds ou sur site). Il devient également difficile d’assurer la visibilité des données, ce qui est pourtant essentiel pour les environnements qui doivent se conformer à la réglementation. Cela engendre des problèmes de coût, de performance, de risque et de gestion.

Pourquoi la fragmentation des données est-elle importante ?

Les données constituent la ressource la plus importante pour pratiquement toutes les entreprises. Récemment, les entreprises ont pu, grâce aux nouvelles technologies, faire de grands progrès dans la collecte, l’analyse, l’organisation et la valorisation de leurs données. Exploiter les données de manière stratégique est l’un des moteurs essentiels d’une transformation numérique réussie. Celle-ci améliore à son tour la productivité, la connaissance et les bénéfices.

Pourtant, les données se multiplient dans différents silos d’applications, de stockage, géographiques et opérationnels, ainsi que dans divers clouds. Les équipes perdent alors la capacité d’exploiter leur puissance et d’en tirer toute la valeur en termes d’informations commerciales précises et significatives.

Les entreprises risquent ainsi de perdre leur avantage concurrentiel. Non seulement elles ne parviennent pas à monétiser leurs données, mais le fait de ne pas les utiliser efficacement finit par provoquer une mauvaise expérience client, ce qui affecte directement les résultats. C’est pourquoi les entreprises s’efforcent d’éliminer la fragmentation massive des données.

Quelle est la principale cause de la fragmentation des données ?

La fragmentation massive des données est la prolifération croissante des données (sur différents emplacements, silos, clouds et systèmes de gestion) qui empêche les entreprises d’en exploiter pleinement la valeur. La fragmentation des données est souvent accidentelle, car les entreprises stockent de plus en plus d’informations pour servir leurs activités. Celle-ci devient toutefois très problématique lorsque les équipes n’ont plus une visibilité complète de leurs données. Les silos d’infrastructure peuvent impacter le système et l’efficacité opérationnelle.

Le stockage ne peut être facilement optimisé sans partage des données entre les fonctions. Cela entraîne la génération de nombreuses copies qui occupent un espace de stockage inutile.

L’efficacité opérationnelle est compromise par le besoin de gérer et de coordonner de nombreux systèmes et interfaces utilisateurs propriétaires, chacun nécessitant les compétences d’un spécialiste.

Ce volume croissant de données fragmentées est également opaque, ce qui vous empêche pratiquement de savoir quelles données vous possédez et où elles sont stockées.

Cela peut poser de sérieux risques de conformité ou de sécurité, et limiter l’optimisation du stockage.

Si vous ne savez pas quelles données vous avez, ni où elles se trouvent, comment pouvez-vous savoir lesquelles doivent être conservées et lesquelles peuvent être supprimées sans risque ?

Ces problèmes peuvent être résolus par une solution de gestion des données nouvelle génération.

Quels sont les types de fragmentation des données ?

Les données peuvent être fragmentées par :

  • Emplacements – dans des centres de données sur site, et dans des clouds hybrides, privés ou publics.
  • Systèmes – bases de données, serveurs, appareils distants ou IdO, par exemple.
  • Applications – sauvegarde, partage/stockage de fichiers, test/développement et analyse, par exemple.

Qu’est-ce qui provoque la fragmentation ?

Il existe trois causes principales de fragmentation des données :

  • La fragmentation provoquée par le volume des données  – Des recherches montrent que toutes les entreprises voient le volume de leurs données augmenter de plus en plus vite. Ce rythme de croissance, s’il n’est pas géré correctement, finira par détruire tous les processus informatiques normaux, et exposera les lacunes et les vulnérabilités de l’entreprise. En effet, tous les systèmes d’une entreprise tombent en panne dès que celle-ci dépasse sa capacité maximale.
  • La fragmentation des données provoquée par la prolifération des copies de données – Les entreprises font souvent des copies de leurs données avec les meilleures intentions du monde, notamment en les utilisant dans toute l’entreprise. Mais faire des copies engendre non seulement des volumes supplémentaires massifs de données, mais distribue également ces données partout. Des incohérences finissent également par se glisser dans les copies.
  • La fragmentation des données dues aux opérations sur les données – Les données se fragmentent et grossissent également en raison de toutes les opérations fonctionnelles qu’elles subissent. Les équipes les protègent en les sauvegardant. Elles s’en servent pour développer et tester des applications. Elles les analysent. Et pour compliquer encore les choses, la plupart des entreprises utilisent plusieurs produits de différents fournisseurs pour gérer ces opérations.

Comment les données peuvent-elles être fragmentées ?

Les données peuvent être fragmentées de trois façons principales :

  • Il y a fragmentation entre les silos et à l’intérieur de ceux-ci parce que les entreprises utilisent différents produits de gestion des données spécifiques pour chacun des îlots de données existants.
  • Les données sont également fragmentées par les copies de données réparties dans toute l’entreprise, car les produits spécifiques ne permettent pas de les partager ou de les réutiliser.
  • On parle de fragmentation des données lorsque celles-ci sont réparties sur différents systèmes et emplacements (dans le cloud et/ou sur site). Cela empêche alors les entreprises de les visualiser et de les contrôler pleinement, et de maximiser leur valeur potentielle. Enfin, il peut y avoir fragmentation des données lorsque celles-ci sont réparties sur des emplacements sur site ainsi que dans des clouds publics et privés, ce qui entraîne la création d’encore plus de copies des mêmes données.

Un exemple de fragmentation

ABC Corp. utilise plusieurs fournisseurs pour gérer ses données, un pour chaque fonction opérationnelle : protection des données (sauvegarde et récupération), développement/test, reprise après sinistre, etc., et stocke ses données dans un système, une application ou un cloud différent. Chaque outil fait des copies des données pour des raisons opérationnelles valables. Mais au final, le volume de données ainsi copié devient ingérable. De plus, une copie des données peut changer légèrement, puis une autre. Les incohérences se multiplient rapidement, et ABC Corp. finit par ne plus avoir de source unique et fiable de données.

Cohesity résout le problème de la fragmentation des données

Pour Cohesity, la fragmentation massive des données est la prolifération considérable et croissante des données dans une myriade d’emplacements, de silos d’infrastructure et de systèmes de gestion différents.

Les entreprises ne peuvent plus protéger ou localiser (et encore moins gérer et exploiter) leurs ressources numériques les plus importantes en raison de l’explosion des volumes de données et du cloisonnement des produits ponctuels.

La fragmentation massive des données est également devenue un casse-tête pour l’informatique, en grande partie à cause du manque d’innovation des fournisseurs qui perpétuent une approche obsolète, et finalement non durable, du stockage et de la gestion des données.

Cohesity est la seule entreprise du secteur à proposer un portefeuille complet de solutions de gestion des données sur site et en tant que service qui élimine la fragmentation massive des données, ce que les systèmes ponctuels ou hérités sont incapables de faire.

Les solutions de gestion des données nouvelle génération de Cohesity (disponibles sur site et en tant que service) permettent aux entreprises de résoudre le problème de la fragmentation massive des données. Cohesity, c’est la simplicité à l’échelle grâce à une gestion des données clé en main qui élimine le surapprovisionnement, et permet aux équipes de gagner du temps et de l’argent en redéployant le personnel informatique vers des projets plus stratégiques.

Les entreprises commencent souvent par la protection des données, et choisissent Cohesity pour supprimer la fragmentation des données dans toutes leurs opérations : la sauvegarde et la récupération, la reprise après sinistre, l’archivage, les services de fichiers et d’objets, l’allocation automatique de ressources de test/développement, la gouvernance des données, la sécurité, etc.

« Avant, nous utilisions trois solutions complémentaires pour la sauvegarde et la récupération, ce qui n'était pas efficace et augmentait les coûts. Clauger a rationalisé sa gestion des données sur une seule plateforme Cohesity pour la sauvegarde et la récupération, mais aussi pour les fichiers, les objets et le cloud. Nous avons ainsi réduit notre TCO de plus de 25 %. »

Olivier Boute, responsable informatique, Clauger

Clauger Logo
OFFRE SPÉCIALE

Résoudre la fragmentation massive des données

De nouvelles recherches révèlent un fossé entre les avantages attendus du cloud public et les avantages réels.

X
Icon ionic ios-globe

Vous êtes sur le point de visualiser du contenu en anglais, souhaitez-vous continuer ?

Ne pas afficher cet avertissement